La fille derrière Potentialis

Salut! Je suis Brigitte, la fondatrice de Potentialis Mieux-être familial. Maman de 3 enfants, je me passionne pour le style de vie naturel, la santé et tout ce qui touche de près ou de loin au mieux-être des familles : parentalité bienveillante, zéro déchets, environnement, etc.

J’aime apprendre (je suis un puit sans fond!), enseigner, éduquer, partager. Dès que j’acquière de nouvelles connaissances, je me demande comment je pourrais les simplifier, les remâcher et les livrer aux autres.

J’ai fondé Potentialis pour aider les femmes à dévoiler leur potentiel de vie. Pour moi, le bien-être quotidien se crée par nos pensées, nos actions, nos habitudes. Il est aussi façonné par notre environnement physique et social.

Je travaille chaque jour à devenir une meilleure version de moi-même. À me sentir mieux dans mon corps, dans ma tête, dans mon coeur. Avec les années, j’ai mis en place des rituels mieux-être qui me permettent de créer et de maintenir une certaine harmonie.

Oh non! Ma quête n’est pas finie et ne le sera jamais vraiment, j’espère bien… Je poursuivrai, au fil du temps, le partager de mes trouvailles, de mes réflexions et de mes conclusions auprès des membres de la communauté Potentialis.

présentation

Mon histoire

Même si j’avais un intérêt théorique marqué pour les sciences de la santé (j’ai terminé un doctorat en chiropratique en 2006), j’ai vraiment commencé à en appliquer les principes lorsque je suis tombée enceinte de mon premier enfant. J’avais déjà fait 3 fausses couches et réduire mon exposition aux toxines me semblait une bonne idée.

J’ai commencé à utiliser des produits ménagers plus verts, des cosmétiques naturels et à me soucier davantage de mon alimentation. Quand Maxence est arrivé, j’ai redoublé d’efforts pour lui assurer une venue au monde exempte de produits chimiques nocifs.

J’avais déjà quelques outils pour m’aider à la maison (chiropratique, suppléments, homéopathie, macérations, etc.) et malgré tout ça, Maxence enchaînait rhumes, otites et autres. Il avait déjà pris plusieurs doses d’antibiotiques malgré notre réticence et a dû, à notre grand malheur, se faire installer des tubes dans les oreilles.

J’étais découragée.

J’étais au bout de mes ressources. Après 20 jours (donc 2 séries d’antibiotiques), on consulte parce que la fièvre était de retour. Le constat était encore le même, l’infection était plus présente que jamais. C’était “pas beau” pour reprendre l’expression de la pédiatre. Elle nous proposait un traitement antibiotique intraveineux d’ici 48 heures. WHAT???? Là, j’avais touché le fond.

Je connaissais déjà la suite de l’histoire. Destruction du microbiote intestinal, affaiblissement de l’immunité, problèmes digestifs, infections à répétition, série d’antibios, alouette!

Ce soir-là, j’ai choisi de faire confiance aux huiles essentielles. J’ai fait un mélange maison d’arbre à thé et de lavande que j’ai appliqué autour des oreilles de Maxence plusieurs fois par jour pendant 3 jours. À notre rendez-vous de suivi, l’oreille “était belle”. Ça été finit. NADA. Fin de l’histoire.

Malgré la fréquentation d’un CPE de 80 places, mes 2 garçons sont passé de “nez coulant et vert en permanence” à “quelques nez bouchés occasionnels”. Je n’ai pas eu à manquer le travail une seule fois en deux ans. Le contraste était si grand que je me devais d’en parler autour de moi.

Ça n’a pas pris 3 semaines pour que je me décide à partager ma découverte avec mon entourage. Puis avec d’autres mamans de la garderie et leurs amies. J’ai moi-même approfondi mes connaissances et j’utilise désormais les huiles essentielles dans toutes les sphères de ma vie, de la cuisine au ménage en passant par mes produits de soins personnels.

J’ai reçu des témoignages extraordinaires, j’ai vu les bienfaits et les transformations qu’elles ont apportés dans des dizaines de famille.

J’avais enfin trouvé des solutions naturelles efficaces, sécuritaires, faciles d’utilisation et économiques. J’ai aussi retrouvé le pouvoir sur la santé de ma famille et une cohérence entre mes actions et mes valeurs.

Parce que non, donner des médicaments à mes enfants pour le moindre petit bobo, ça ne me convenait pas. Mais mon coeur de maman ne pouvait pas faire autrement, qu’avais-je à leur offrir d’autre?

Je suis maintenant leader d’une extraordinaire équipe de conseillères doTERRA, qui comme moi, aident les gens à améliorer leur santé à l’aide de solutions naturelles.

Je sais qu’ensemble, nous transformons des centaines. voire des milliers de vies. La venue de doTERRA dans ma vie fut un merveilleux cadeau. Je fais chaque jour de fabuleuses rencontres, côtoient des femmes (et des hommes) qui m’inspirent et me permettent de m’élever, je connais une croissance personnelle fulgurante et bienfaitrice en plus d’aider et servir les autres.

Aimerais-tu aussi changer ta vie et celles des autres?