Huiles essentielles Lifestyle Mindset

Comment j’accomplis plus qu’avant, en moins de temps

On me demande souvent : « Comment tu fais pour faire autant de choses dans une semaine? ». Je ne m’étais jamais vraiment penchée sur le sujet pour être honnête. Je ne me considérais pas comme plus performante que les autres. Mais avec un peu de recul, je réalise qu’effectivement, je suis assez productive, au travail, dans ma business et dans ma vie personnelle.

J’ai donc pris quelques minutes (pas plus ;-p) pour mettre sur papier les 5 principes que j’ai mis en place dans ma vie et qui m’ont permis de créer plus de contenu, d’accomplir plus de tâches et de participer à autant de projets à la fois, tout en consacrant du temps de qualité à ma famille, mon chum et moi-même.

Je ne prétends pas détenir la vérité absolue et je considère vivre des périodes de déséquilibre comme tout le monde. J’ai trois enfants en bas âge, un travail à temps presque plein, une business à plusieurs volets, un chum qui a aussi besoin que je lui consacre du temps, une maison à entretenir, des amies…

Je ne peux pas être parfaite, partout, tout le temps. Mais, j’apprends doucement à accepter tout ça pour vivre plus sereinement.

Ce sera sûrement le sujet d’un autre article.

Prête à connaître les 5 secrets de mon efficacité?

1) Planifier, établir mes priorités et apprendre à dire non

En début de semaine, je prends le temps de planifier mon agenda. Je me fixe 3 objectifs que je considère comme NON-NÉGOCIABLES. Ça peut être une tâche au travail, faire mes impôts, une séance de yoga, une journée en famille.

C’est un exercice que l’on peut aussi faire chaque mois et même chaque année afin de réaliser des projets de plus grande envergure comme planifier un road trip, écrire un livre, développer un nouveau réseau, faire une formation, etc.

L’important quand on fait ça, c’est de tenir son engagement. Ce qui veut signifie que l’on devra dire non à de nouvelles opportunités qui se présenteront. Parfois c’est facile, mais la plupart du temps, c’est vraiment dur à faire. On doit décliner une invitation dernière minute d’une amie au spa, dire non à un contrat alléchant qui n’est pas aligné avec nos objectifs (le temps que tu vas consacrer à ce contrat, c’est du temps que tu n’auras pas pour atteindre tes objectifs). Parfois, c’est de dire non à quelqu’un qui nous demande de l’aide. Je n’ai pas encore réglé à 100% ce conflit dans mon cas. Work in Progress comme on dit.

La constance, un défi

Jusqu’à tout récemment, j’appliquais plus ou moins efficacement ces principes. Je n’avais pas trouvé de système qui me convenait vraiment et que j’étais en mesure de tenir. La constance, c’est un gros défi pour moi.

J’ai commencé à utiliser le logiciel Notion et je suis tombé complètement tombée en amour. Ça demande un temps d’implantation, mais une fois que c’est parti, tout est possible. Je l’utilise pour intégrer ma planif de la semaine, ma HOT liste (c’est ben plus beau que to-do liste hein?!), mes contacts, mes projets, mes clients. Si tu souhaites en savoir un peu plus sur Notion, clique ici.

 

Il existe plusieurs logiciels qui peuvent t’aider à t’organiser : Asana (c’est celui qu’on utilise à mon travail, il gère très bien les tâches et les équipes), Trello, Monday…

Si l’idée d’utiliser un logiciel t’horripile, un simple agenda peut très bien faire l’affaire. J’ai plusieurs amis entrepreneurs qui utilise la méthode Effic. Ça, c’est pour ceux qui ont des gros projets ou qui doivent gérer plusieurs aspects dans leur vie. Allo l’ambition!

 

2) Garder le focus pendant que je complète une tâche

Ça aussi c’est un beau défi hein?! Ça t’es déjà arrivé de vouloir compléter une tâche qui aurait dû te prendre 20 minutes mais qui a fini par durer un avant-midi?

 

Dans notre monde moderne rempli de distractions, conserver son attention tient presque du miracle. Mais tout n’est pas perdu, il suffit de mettre en place 2-3 petites choses pour se donner une chance.

médias sociaux

D’abord, on doit s’assurer de minimiser les distractions. Chaque personne est différente, mais si tu t’installes pour payer tes comptes ou pour planifier tes repas de la semaine, tu dois être en mesure de le faire d’un seul coup.

  • On coupe les appels entrants, les notifications de courriel, les notifications des réseaux sociaux, etc. Petite astuce : on met notre téléphone en mode avion, mais on se met une alarme pour ne pas oublier de le remettre en mode normal.
  • On avertit notre entourage (nos enfants, notre conjoint, nos collègues) que l’on ne veut pas être dérangé.
  • On s’installe dans un endroit calme, on met des coquilles anti-bruit si on est sensible.

 

Personnellement, j’utilise les huiles essentielles pour me soutenir lorsque je sens que mon focus n’est pas très stable. Ce mélange Brouillard Mental m’a sauvé le coup bon nombre de fois.

brouillard mental

Tu peux aussi utiliser une de ces huiles ou la combinaison de plusieurs d’entre elles en diffusion ou topique (sur la peau):

  • Menthe poivrée
  • Romarin
  • In Tune
  • Thinker
  • Patchouli
  • Encens
  • Orange sauvage
  • Poivre rose
  • Pamplemousse

Pour en savoir plus sur les huiles : https://potentialis.ca/7-choses-a-savoir-avant-dacheter-des-huiles-essentielles/

 

3) Faire les bonnes tâches au bon moment

Pour y parvenir, il faut apprendre à se connaître et c’est une question d’essais/erreurs et de motivation.

De mon côté, j’ai observé plus intensément mon cycle menstruel depuis la naissance de ma fille. Ce qui m’a permis de mieux comprendre mon fonctionnement. J’utilise cette application Clue pour tout noter.

J’ai par exemple réalisé que les 3-4 derniers jours de mon cycle, j’étais plus fatiguée et que j’avais besoin de plus de repos. Je suis aussi un peu plus « ermite ». Je ne planifie donc pas de rencontres avec des clientes ces jours-là et je ne me mets pas de gros deadline.

Au contraire, les jours 12 à 18 de mon cycle, watch out! Je suis en feu, super créative et je vais pondre un texte de 2000 mots en moins d’une heure. Je peux créer des visuels rapidement, les idées s’intègrent, je peux lire beaucoup de contenu et je suis 100% sociable. C’est là que je planifie des rencontres d’équipe, des live sur le web, etc.

Mais il n’y a pas que le cycle dont je tiens compte.

Le moment de la journée aussi c’est important.

Pour créer, j’ai besoin de temps (généralement un bon 2 heures d’affilé, sans être dérangé). J’ai donc 2 blocs horaire possible par jour (je fais rarement de la création de soir), le matin et l’après-midi. Je vais planifier des appels avec des clients ou des collègues très tôt le matin, en fin d’avant-midi, en début ou en fin d’après-midi de façon à conserver mes blocs de 2 heures intacts.

Je profite de mes soirées pour faire des tâches plus passives ou sociales comme de la formation, des lectures ou des coachings. C’est aussi le moment où j’écris pour moi : mes gratitudes, mes brainstorms d’idées, etc.

Je remplis aussi les trous avec des écoutes passives comme des podcasts ou des formations, qui me permettent de combler mon besoin d’apprendre. Le midi en mangeant, sur la route, en allant prendre une marche, etc. J’ai ma liste de podcast et de vidéos que je veux écouter et je pige là-dedans selon mon mood du moment.

4) Avoir de l’espace dans ma tête

Je n’arrive pas à me concentrer si j’ai la tête pleine. J’essaie autant que possible de ne pas « scroller » mon fil d’actualité le matin si je sais que dois compléter des tâches plus exigeantes. Je ne regarde pas mes emails non plus dans ces cas-là. Ce n’est pas encore 100% intégré par contre. Mais je sais que les écrans de divertissement me vident rapidement. Gros red flag pour moi ici.

Ça m’arrive parfois de perdre la maîtrise de ma Hot Liste, dans ce temps là, je le sens tout de suite. Je commence plein de tâches, je ne les termine pas, j’ai des idées qui poppent constamment (“ah oui c’est vrai, je dois écrire à … pour lui dire …”), ce qui finit par m’envahir. Dans ces moments-là, je fais un 5 minutes de méditation ou respirations puis j’écris tout ce qui me passe par la tête. Je revois ma liste et je choisis ce que je vais faire en premier.

Je peux tout faire, mais tout en même temps.

 

5) Faire mon rituel matinal au boulot

 

Je l’ai gardé pour la fin, mais c’est, de loin, mon truc préféré. Ma mentore et amie m’a recommandé il y a quelques temps de me poser avant de commencer à travailler le matin, elle me connaît bien on dirait 😉

Comme je travaille de la maison, la barrière entre ma vie personnelle et professionnelle est assez mince.

À une certaine époque, je déjeunais devant mon ordi pour « sauver du temps ». My god! Je faisais tout sauf sauver du temps.

On peut choisir ce qui nous convient pour ce rituel, mais pour qu’il devienne puissant, on doit le faire tous les jours.

Depuis quelques mois, j’ai établi mon rituel matinal que j’entame une fois que j’arrive dans mon bureau.

  1. Je ramasse le dessus de mon bureau : la tasse de café de la veille, une pelure de banane gracieusement offerte par mes enfants, des bouts de papiers… Ce n’est pas parfait, mais ça respire mieux.
  2. Je remplis mon diffuseur et je choisis les huiles qui correspondent à mes envies et mes besoins.

Menthe poivrée + orange sauvage si j’ai besoin d’énergie

Passion pour activer la créativité

Romarin et pamplemousse pour le focus

Élévation pour l’humeur

Adaptiv pour les périodes plus stressantes

 

3. J’applique un mélange topique sur mes poignets et mes tempes. Souvent, c’est Thinker, Citrus Boom ou Brave. J’aime quand c’est frais et léger.

4. Je ferme les yeux, je fais quelques respirations profondes et j’émet mon intention de la journée (mon mantra). Exemples : je vais écrire mon blogue dans le plaisir, je vais assister à cette réunion dans un esprit d’entraide, etc.

5. Je regarde ma planification de la journée et je visualise le flow dans lequel je vais me trouver pour faire ce que je veux faire.

 

Chaque personne est différente et mes trucs pourraient bien ne pas te convenir. L’important, c’est d’être en harmonie avec nos façons de faire et nos processus. Prends ce qui te convient et partage-moi tes meilleurs trucs à toi au info@potentialis.ca

Pour résumer:

  1. Je planifie, je priorise et je dis non
  2. J’entretiens mon focus
  3. Je choisis les bonnes tâches au bon moment
  4. Je crée de l’espace dans ma tête
  5. Je pratique mon rituel matinal avant le boulot

 

 

Tu pourrais aussi aimer...